Ka bbalah Music

La musique en ligne

Kabbalah: Yiddish Dada

Phénomène marseillais: quand le châabi polonais rencontre un violon russe branché sur des synthés analogiques (lo-fi, please) court-circuité par le ndolé camerounais et autre Berliner de retour de New York. Ca donne du slam rock, du yid hop, du Golem on Kongo Square, du bikutsi punk. Le tout servi par des voix en anglais-yiddish-russe, des cordes, des cuivres, des percussions, des machines un peu ou carrément vintage, des boîtes à musique.

Résultat des courses: un homme éléphant qui piétine, un déluge, des âmes vendues au diable, un couple qui se déchire (ou pas), l’histoire d’un immigré… bref, une foule de personnages confrontés à un quotidien absurde. Voici donc “Boxes, Bagels & Elephants”, la galette toute chaude en forme de bagel qui fera sortir l’éléphant de votre speakerbox.

Album

Kabbalah malaxe sa musique avec désinvolture : des chansons yiddish où s’entrechoquent rock, jazz, pop, musique orientale et hip-hop. Leur nouvel album Boxes, Bagels & Elephants, reflète parfaitement ce melting-pot : 5 musiciens, 15 instruments, 3 langues pour un son terriblement actuel et un yiddish plus vivant que jamais !
A l’image de la voix envoûtante de Maryam Chemirani, de nombreux musiciens ont prêté leur concours à ce disque : la section cordes issu de l’Ensemble Orchestral Contemporain, Malik Ziad (gumbri) & Hassan Boukerrou (chant berbère et percussions), et une détonante section cuivre.
Cet album a été réalisé par Ulrich “Yul” Edorh au Studio Da Town à Marseille. C’est de la collusion du balagan musical de Kabbalah et de la culture radicalement urbaine de Yul qu’est né ce dadaïste « Boîtes, Bagels & Eléphants » : un album d’une incroyable richesse, truffé d’ironie, de dérision et d’une pleine gaité… parfois doublée d’ombre.